Articles

Fermer Star Wars en BD

Fermer Mike Oldfield

Fermer Jeux SW Vintage

Fermer Infos diverses

Quelques amis

forums SWU

animint

TubularNet

Star Wars Universe

Join 4Shared Now!

 

Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 8 membres


Connectés :

( personne )
Les visiteurs

   visiteurs

   visiteur en ligne

Mike Oldfield - Kevin Ayers

Mike Oldfield and friendsKEVIN AYERS


Kevin.jpgQui est réellement Kevin Ayers ?

Un anglais excentrique ? Un musicien Sublime ? Un innovateur un peu bizarre ? Difficile à dire. Sa musique sent bon l'Ibiza des années 60, la bonne chère, le bon vin, le soleil méditerranéen, une rare originalité.
Il commence sa carrière en 1960, en jouant dans des bars, où il rencontre Hugh Hopper, Mike Ratledge, Robert Wyatt. L'esprit de liberté qu'ils partagent les poussent à travailler ensemble, plongés dans le jazz moderne et le Dadaïsme. Suivent plusieurs formations musicales éphèmères mais prolifiques, The Wilde Flowers, puis le célèbre Soft Machine...
Début des années 70. Kevin, se débattant dans des problèmes de promotions pour son premier album solo Joy of a Toy, rassemble ce qui deviendra le groupe Kevin Ayers and the Whole World: le saxophoniste Lol Coxhill, le claviériste David Bedford, et un inconnu, un jeune guitariste et bassiste introverti qui venait d'enregistrer un album folk avec sa sœur: Mike Oldfield. Le groupe multiplie les concerts en Angleterre, s'adjoignant les talents du batteur Mick Fincher.

The Whole World souffre de conceptions musicales conflictuelles. C'est dans ce contexte que commence l'enregistrement de l'album Shooting at the moon (extraits à écouter sur la page discographie), second album de Kevin Ayers sous le label Harvest. Influence jazz continental (May I ?), avant-garde (Pisser dans un violon, Underwater), une approche rock progressif à la Soft Machine, des morceaux pleins d'humour et de bonne humeur (Hat). Mike se distingue à la basse sur des morceaux comme Lunatic Laments, où l'on sent dèja poindre le style qui le caractérisera par la suite.Mike et Kevin au temps du groupe Whole World

L'album sort fin 1970 avec le single Butterfly Dance. La critique reçut assez froidement l'album, le jugeant (à juste titre) par trop inégal. C'est justement sa diversité de style qui lui était reprochée.
En 1971, Kevin reprend le chemin des studios, toujours avec Mike Oldfield et David Bedford, pour l'enregistrement d'un troisième album au titre improbable: Whatevershebringswesing (extraits à écouter sur la page discographie). Sur cet album, on ressent particulièrement la présence de Mike Oldfield dans Champagne Cowboy Blues, où son style à la guitare est immédiatement reconnaissable.
Puis chacun ira de son côté. Kevin enregistrera d'autres albums, travaillera avec d'autres groupes, comme Banana Moon, Soporifics, Zoot Money, recroisera Mike Oldfield à l'occasion d'un enregistrement ou d'un autre. On le retrouvera par exemple en compagnie de Mike sur l'album Mike et Kevin: Flying Start.Island, dans le morceau Flying Start. Il apparaît dans le clip vidéo du même morceau, où les bouteilles de vin volent bas, figurant dans le video-album The Wind Chimes en compagnie de Mike, récemment réédité sur le DVD Elements. En 1992, Kevin retrouve Mike à l'occasion de l'enregistrement de Still Life With Guitar.
La carrière de Kevin fut assez imprévisible, imprégnée du bon vin méditéranéen qu'il appréciait particulièrement et de la présence de la banane, sorte de gimmick qu'on retrouve un peu partout dans ses chansons.


Page lue 1616 fois


   

 
Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !


 
W3C CSS Skins Papinou © 2007 - Licence Creative Commons
^ Haut ^